vendredi 22 septembre 2017

"Guerilla Social Club" de Marc Fernandez


Je remercie les éditions Préludes de m'avoir transmis "Guerilla Social Club" de Marc Fernandez.

***


Titre : "Guerilla Social Club"
Auteur : Marc Fernandez
Genre : roman policier
Editeur : Préludes
Parution : 2017 / 288 pages
ISBN : 978-2253107859


Ce qu'en dit l'éditeur : Deux hommes disparaissent à Madrid. Un autre à Paris et une femme à Buenos Aires. Chaque fois, le même scénario : les victimes sont enlevées et leur cadavre retrouvé mutilé. Toutes ont aussi un passé commun : leur combat contre les dictatures d’Amérique latine dans les années 1970 et 1980.
Parmi ces disparus figure l’un des amis du journaliste madrilène Diego Martín. Il décide de se pencher sur cette affaire pour son émission de radio, aidé par la détective Ana Durán, sa complice de toujours, et par l’avocate Isabel Ferrer.
Une enquête de tous les dangers qui va les mener de l’Espagne à l’Argentine en passant par le Chili, et les obliger à se confronter aux fantômes de l’Histoire. Ce qu’ils découvriront fait froid dans le dos, car, quarante ans après l’opération Condor, le rapace continue de voler.
L’auteur de l’acclamé Mala Vida, finaliste du Grand Prix des lectrices de Elle, revient avec un nouvel opus, plus haletant que jamais, à cheval entre l’Europe et l’Amérique latine, où le passé vient frapper à la porte d’anciens guérilleros… Ennemis un jour, ennemis toujours.
 

Avis : Les couleurs de la couverture nous emportent une nouvelle fois en Espagne même si, cette fois, l'histoire se déroule également en Amérique latine.
Ce fut un plaisir de retrouver les protagnoistes de "Mala Vida", le premier roman de Marc Fernandez : le chroniqueur radio Diego Martin, la détective Ana Durán, l'avocate Isabel Ferrer et le juge David Ponce.

Ce roman nous tient en haleine et pousse à la réflexion sur la mise en place des dictatures.


mardi 19 septembre 2017

"Le garçon au pyjama rayé" de John Boyne

Mon fils aîné a dû lire "Le garçon au pyjama rayé" de John Boyne l'année dernière en cours de français et il me l'a recommandé. J'ai profité des grandes vacances pour le lire.

***


Titre : "Le garçon au pyjama rayé"
Auteur : John Boyne
Traducteur : Catherine Gibert
Genre : roman historique, jeunesse
Editeur : Folio Juinior
Parution : 2007 / 208 pages
ISBN : 978-2070612987


Ce qu'en dit l'éditeur : Vous ne trouverez pas ici le résumé de ce livre, car il est important de le découvrir sans savoir de quoi il parle. On dira simplement qu'il s'agit de l'histoire du jeune Bruno que sa curiosité va mener à une rencontre de l'autre côté d'une étrange barrière. Une de ces barrières qui séparent les hommes et qui ne devraient pas exister.
 

Avis : Ce livre jeunesse est très agréable à lire. Il est écrit du point de vue du jeune héros de 9 ans.
La famille de ce petit garçon doit quitter Berlin pour le travail du père. Ils se retrouvent à "Hoche-vite".

L'histoire est bien menée et pousse à réfléchir sur plusieurs points : la guerre, les différences, l'innocence des enfants, etc.

La fin est, ma foi, très réaliste et je la trouve très bonne.
Seul bémol : au vu de son comportement, j'aurai vu le héros plus jeune.


vendredi 15 septembre 2017

"Les vents noirs" d'Arnaud de la Grange

Comme chaque été, ma libraire propose aux membres du club de lecture de l'aider dans la lecture de tous les services presse qu'elle reçoit pour la rentrée littéraire. Cette année, je n'ai eu l'occasion d'en lire qu'un seul, "Les vents noirs" d'Arnaud de la Grange.

***

Titre : "Les vents noirs"
Auteur : Arnaud de la Grange
Genre : récit, roman historique
Editeur : JC Lattès
Parution : 2017 / 300 pages
ISBN : 978-2709659512


Ce qu'en dit l'éditeur : Au début du XXe siècle, entre la Sibérie et le désert du Taklamakan, paysages grandioses dont la démesure fait écho à celle des passions humaines, un homme part sur les traces d’un autre. Le lieutenant Verken doit, pour le compte du gouvernement français, arrêter un archéologue explorateur, Emile Thelliot.
Au fur et à mesure qu’il s’approche de sa proie, l’officier découvre un grand maître, un homme passionné, un esprit dont l’érudition et la mémoire défient les plus grands, un stratège politique et militaire, un savant dépassé par ses rêves.
Si opposés de nature, ces deux hommes, emportés par les vents violents du destin,  poursuivent une même quête, celle d’un sens qui les dépasse et les maintient en vie.
Un grand roman au souffle épique qui est aussi une réflexion sur les blessures intimes des histoires familiales et de la guerre, sur l’inadaptation de certains hommes à la vie ordinaire, sur le rêve, l’obsession et la folie humaine. 


Avis : L'histoire nous fait voyager dans des contrées lointaines.
Suivre la quête du lieutenant (quelle est-elle réellement ?) nous permet de découvrir ces déserts à la vie rude.
Tout au long du livre, l'auteur use et abuse de la personnification.

Malgré ces voyages, réels et en soi-même, je n'ai pas réussi à entrer dans le livre et suis passée à côté.


mardi 5 septembre 2017

"Voyage avec Charley" de John Steinbeck

Cet avec mon avis de la dernière lecture du club de lecture que je vous retrouve (trop pressée d'être en vacances, je n'ai pas pris le temps de la poster avant). Ma librairie nous a fait découvrir, pour l'occasion, "Voyage avec Charley" de John Steinbeck.

***

Titre : "Voyage avec Charley"
Auteur : John Steinbeck
Traducteur : Monique Thiès
Genre : Autobiographie, récit
Editeur : Actes Sud
Parution : 1997 / 352 pages
ISBN : 978-2742712861


Ce qu'en dit l'éditeur : En 1960, deux ans avant de recevoir le prix Nobel de littérature, John Steinbeck entreprend, au volant de son mobil home, un voyage de onze semaines à travers l’Amérique, avec pour seul compagnon son chien Charley.
De la Pennsylvanie aux forêts du Maine, du Montana à la côte pacifique, le regard qu’il porte sur son pays est désenchanté, et c’est son désarroi, face à la montée de l’indifférence et au racisme endémique, qui s’exprime dans ces pages. Un récit de voyage qui sonne comme une cérémonie des adieux.


Avis : John Steinbeck nous embarque dans son périple américain en compagnie de son chien. Il nous offre des instantanés des différents états qu'il traverse.

Le style est simple et agréable.

Ce fut un livre intéressant à lire.